Suivez-nous sur Twitter
La riviera franco-italienne est un vaste bassin de navigation de plaisance.
Dans cet espace, il existe pour les ports de plaisance de forts enjeux de développement : les services aux plaisanciers, l’environnement, l’économie portuaire et touristique, l’emploi et la formation professionnelle.
Valoriser l’activité des ports de la Riviera franco-italienne…

PORTS RIVIERA COOPERATION se décline en trois volets :

Un volet “Économie” pour permettre aux plaisanciers de réserver des places de ports et leur donner une meilleure information sur les services dans et autour du port. Cette action prévoit notamment le déve- loppement d’une plateforme de services Internet nommée Résaports

Un volet “Environnement” pour améliorer l’emploi et la compétitivité des entreprises. Cette action a pour objet de former des demandeurs d’emplois aux métiers de la mer et permettre aux artisans et entreprises de se perfectionner ou se spécialiser dans le domaine de la plaisance

Un volet “Formation” pour engager les ports dans des démarches de labellisation ou de certification environnementales afin d’harmoniser les standards de qualité dans ce domaine

Le projet transfrontalier PORTS RIVIERA COOPERATION

vise à favoriser une évolution qualitative des services, de l’environnement, de l’emploi, des activités portuaires et à contribuer à une meilleure interconnexion des ports avec le territoire environnant.

…Dans le cadre d’un programme européen poirté par le Conseil général des Alpes-Maritimes et la Province d’Imperia

Le projet PORTS RIVIERA COOPERATION a été élaboré à l’initiative de ces deux collectivités, dans le cadre du programme de coopération territoriale ALCOTRA 2007-2013. Il s’inscrit dans un type de projet dénommé P.I.T. (Plan Intégré Transfrontalier) et est réalisé en par- tenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, la Chambre de Commerce d’Imperia, l’Institut International des Communications (IIC) de Gênes, l’Union des Ports de Plaisance Provence-Alpes- Côte d’Azur (UPACA), la Chambre de Métiers et de l’Arti- sanat des Alpes Maritimes et la Chambre de Commerce de Savone.

Ce projet réunit 48 ports de la Riviera franco-italienne
(35 ports français et 13 italiens)

Le volet “économie”

Faire de l’escale un moment privilégié
L’escale est un moment où le plaisanceier découvre le territoire cotier et est en recherche de certains services indispensables au bon déroulement de son voyage.
Une ambition : Améliorer le service offert au plaisancier

Améliorer la qualité de l’escale offerte au plaisancier, voilà l’objectif central du volet « Économie ». Pour cela, l’information et l’accès aux différents services portuaires, et à l’offre touris- tique du territoire alentour seront rendus plus complets et plus faciles.

Mettre en vitrine les professionnels de nos territoires

Favoriser l’information et l’accès aux services pour les plaisan- ciers permet de développer l’économie locale. C’est un moyen de promotion pour les différents prestataires de services portuaires et touristiques du territoire.

Le support de cette action : le développement de la plateforme Résaports

Résaports permettra un accès simplifié à la réservation des places de ports, à un annuaire des professionnels du nautisme et à une information complète sur les services pratiques liés à la restauration et au tourisme. Cet accès se fera par différents canaux (téléphone, smart phone, borne interactive, atlas Odyssea, ...).

Le volet “environnement”

Préserver le milieu marin et portuaire
La Méditerranée est notre patrimoine commun et un espace na- turel particulièrement fragile. Les activités portuaires doivent aujourd’hui contribuer à sa préservation.
Agir pour améliorer la qualité environnementale des ports

L’objet de cette action est d’inciter et aider (à travers la réalisa- tion d’un diagnostic et d’un plan d’action) les gestionnaires de ports à entreprendre une démarche de qualification environnementale. Celle-ci pourra être: la démarche natio- nale française Ports Propres, la certification Iso 14001 ou la certification GEP (Gestion Environnementale Portuaire). Actuellement française, cette dernière sera adaptée à l’échelle européenne grâce au projet PORTS RIVIERA COOPERATION.

Sensibiliser les plaisanciers à la préservation de l’environnement marin

Ce projet vise aussi à mieux sensibiliser les plaisanciers à la fragilité du milieu marin grâce à la diffusion de supports de communication originaux et percutants comme des clips d’animation.

Echanger et mettre en place des actions exemplaires

Des actions environnementales pilotes sur les ports de la Riviera seront mises en place (gestion des déchets, énergies renouvelables, ...). Des échanges sur ces actions et sur des démarches innovantes au niveau européen sont également prévus.

Le volet “formation”

Valoriser les entreprises et les métiers de la mer et de la plaisance
Les métiers de la mer se spécialisent et évoluent, ils se situent dans un contexte plus technique et plus concurrentiel.
Améliorer la compétitivité des entreprises par la formation

La formation spécialisée des acteurs actuels et futurs est un moyen efficace de répondre positivement à la demande du monde du nautisme et à rendre l’offre de services plus compétitive.

Une formation longue aux métiers de la mer pour les demandeurs d’emploi

Le projet prévoit un programme de formation franco-italien, destiné aux demandeurs d’emploi, spécialisé dans les tech- niques des métiers de la plaisance.

Une série de formations courtes pour spécialiser artisans et salariés

D’autres formations seront proposées : des programmes de perfectionnement pour les artisans et salariés des entreprises TPE, PMI et PME. Ces formations visent les entreprises de la plaisance mais aussi celles susceptibles d’adapter leurs savoir- faire aux métiers de la mer.